War Heritage Institute: le drone d’hier et d’aujourd’hui

Les drones, ces appareils reconnaissables entre mille par le vrombissement des hélices, ne servent pas qu’à prendre des photos. Cette technologie développée à des fins militaires durant la Première Guerre mondiale remplit de nombreuses missions pour l’armée comme détecter les humains ou les animaux grâce à une caméra infrarouge, filmer et transmettre en temps réel ce qui se passe sur le terrain. Il pourrait même remplacer le facteur, car certains drones transportent même les colis.  

Qui a inventé le drone ?

L’idée naît pendant et après la Première Guerre mondiale. Il s’agit de prototypes d’avions sans pilotes et commandés à distance par radio.

Français, Anglais, Américains travaillent chacun de leur côté à la réalisation de ces petits avions pour pouvoir aller en terrain ennemi capturer des images importantes afin d’établir des stratégies militaires. Ces prototypes d’avions sans pilotes sont un vrai sujet de recherche.

© Moors Michael (War Heritage Institute)

À la fin des années ’30, la compagnie américaine « Radioplane Company » commence à produire des drones destinés à l’entraînement de l’artillerie antiaérienne. Autrement dit, l’idée est d’entraîner les soldats en cas de bombardements par les avions. Près de 9 400 Radioplane OQ-3 (le modèle visible sur la photographie ci-contre) sont produits durant la Seconde Guerre mondiale.

Dès 1946, la firme met en production un modèle plus évolué nommé OQ-19 qui est exposé dans le Grand Hall du Musée de l’Armée. Ce modèle, catapulté, se déplace grâce à un moteur de 72 CV. Il peut ainsi atteindre la vitesse de 370 km/h pour un vol d’une durée de 90 minutes.

Poupoupidou ! Employée de la fabrique de drones, elle devient une super star.

La jeune femme de 18 ans qui pose en 1945 devant le drone est une employée de la firme « Radioplane Company » répondant au nom de Norma Jean Dougherty. Elle sera ensuite plus connue sous son nom de scène : Marilyn Monroe !

Norma Jean Dougherty (Marilyn Monroe) photographiée dans la Radioplane Company, Burbank, Californie, 1945, par David Conover. (War Heritage Institute)

Les drones aujourd’hui, oui, mais pour quel usage ?

Contrôler la circulation, mesurer l’ampleur de catastrophes naturelles, surveiller des incendies et des feux de forêt, assurer la surveillance des réseaux électriques, livrer des colis, procéder à des relevés topographiques, localiser des criminels, voici comment ces engins employés pour un usage militaire sont aujourd’hui employés dans la société civile.

L’armée belge s’y associe en mettant à disposition deux drones de type B-Hunter au service du Carrefour d’Information Maritime pour garantir aux vacanciers belges de la Mer du Nord des plages sûres (surveillance des trafics en tous genres) et plus propres (contrôle de la pollution).

Ce drôle de petit bourdon, vendu dorénavant en grande surface en version simplifiée, séduit de plus en plus les enfants et les adultes. Du côté des réseaux sociaux, fini le « Selfie » place au « Dronie », soit une courte vidéo qui consiste à montrer où on se trouve. Surfant sur cette vague, les sportifs de toutes les disciplines font le buzz et partagent les mini-films de leurs exploits sur les réseaux sociaux.

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez notre multi-pass ticket et visitez nos différents sites en cliquant ici !

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !

1 Rétrolien / Ping

  1. War Heritage Institute: de drone gisteren en vandaag - CurioKids

Les commentaires sont fermés.