Rouge, jaune, verte, pourquoi les feuilles changent-elles de couleur à l’automne ?

T’es-tu déjà demandé d’où viennent les couleurs des feuilles d’arbres ? Et pourquoi celles-ci changent-elles de couleurs en fonction des saisons ? Avec cette expérience, tu vas extraire les pigments des feuilles et exploiter une technique de chimiste appelée la chromatographie. Grâce aux forces capillaires, tu vas découvrir l’univers coloré qui se cache dans les feuilles d’arbres.

Tu auras besoin :

A partir de 8 ans

Difficulté : médium

Cette expérience requiert l'aide d'un adulte

Faisons l'expérience

Avec tes ciseaux, découpe 2 à 3 feuilles d’arbre (d’une même essence), en petits morceaux. Nous avons choisi des feuilles de vigne vierge, d’érable rouge, et de marronnier.

Introduis les petits morceaux de feuilles dans le bocal en verre,

Et, avec un adulte, ajoute une quantité d’alcool à brûler pour couvrir les morceaux de feuilles. Ferme bien le couvercle. Reproduis l’expérience pour les différentes essences d’arbres.

Ensuite, positionne tes pots en verre dans le plat en Pyrex et ajoute de l’eau chaude (hauteur de 1 cm). Tu observes que le liquide se teinte de la couleur des feuilles.

Tu observes que le liquide se teinte de la couleur des feuilles.

Laisse reposer pendant une heure. Ensuite, filtre tes solutions avec l’étamine.

Récupère chaque liquide dans un pot à confiture propre.

Dans un filtre à café, découpe des bandelettes de 3 cm de large et de 10 cm de haut. Attache une extrémité à un crayon avec du papier collant et enroule le papier jusqu’à ce qu’il soit aussi haut que le pot de confiture.

Délicatement, fais tremper l’autre extrémité du papier et dépose le crayon sur le rebord du pot.

Attends une heure et observe ce qu’il se passe. Le liquide monte dans le papier. C’est ce qu’on appelle l’effet capillaire.

Une fois le temps écoulé, retire les bandelettes et laisse-les sécher. Observe les couleurs qui apparaissent.

Comprendre l'expérience

La chromatographie, un truc de chimiste pour séparer les molécules

Durant cette expérience, tu observes la présence de plusieurs couleurs sur les bandelettes de papier. Tu as fais une chromatographie, c’est à dire que tu a un liquide (le solvant) qui est « monté » dans le papier en emportant avec lui les différents pigments colorés présents dans les feuilles. Ces pigments ne vont pas grimper à la même vitesse, si bien que tu observes différentes bandes de couleurs différentes. Tu as séparé les couleurs et tu as vu apparaître des couleurs que tu ne pouvais apercevoir avant. 

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleurs durant l'automne ?

Pour vivre, les plantes et les arbres exploitent le phénomène de la photosynthèse. Autrement dit, le processus qui consiste à absorber l’énergie lumineuse émise par le Soleil pour la convertir, en présence de gaz carbonique, en nourriture essentielle pour les arbres. Le pigment qui permet de refaire la photosynthèse est la bien connue Chlorophylle. Qui est de couleur verte.

Durant le printemps et l’été, la chlorophylle est présente en grande quantité dans les feuilles, si bien qu’elle masque les autres couleurs initialement présentes.

À l’automne, quand les jours sont plus courts et les températures redescendent, l’arbre cesse de produire de la Chlorophylle. En se décomposant, elle révèle ainsi des feuillages de toutes les couleurs, jaune, orange, brun, rouge. Toutes ces couleurs qui sont bien présentes initialement, mais que nous pouvions observer avant l’automne.

Le savais-tu ?

C’est un belge qui a développé la chromatographie. Il s’appelle Joseph Plateau 

le Bruxellois Joseph Plateau, physicien de renom, a développé la chromatographie et l’ancêtre du dessin-animé. un jouet qu’il a nommé : le phénakistiscope.

Défi

Teste plusieurs essences d’arbres et identifie celles qui t’apporte le plus de couleur différentes.

D’autres expériences super fun à faire à la maison !
Disciplines

Fabrique de la neige en quelques secondes

Quelle que soit la météo, il est possible de fabriquer de la « fausse » neige à la minute. Avec un lange et de l’eau, le tour est joué. Tu vas en fabriquer toi-même, sans congélateur, mais en faisant appel à la science. […]

Chimie

Transforme le lait en bioplastique

Savais-tu que le plastique peut aussi être produit au départ de ressources naturelles? Le meilleur exemple est le lait ! Les protéines du lait, d’immenses molécules comme celles des plastiques, peuvent, dans certaines conditions, s’agglomérer pour former un solide. […]