Des t-shirts compostables fabriqués avec des arbres et des algues.

Saviez-vous que l’on pouvait fabriquer des vêtements avec des algues, du hêtre et de l’eucalyptus ? Plus surprenant encore, savez-vous qu’une fois usé, vous pouvez l’enterrer dans votre jardin pour nourrir les vers de terre et champignons. Une alternative 100 % écologique au coton.

Pourquoi remplacer le coton par des fibres de hêtres, d’eucalyptus et des algues ?

Nos t-shirts sont généralement en coton, une fibre végétale issue d’un arbuste qu’on appelle le cotonnier. Mais la production de coton est aussi la plus polluante au monde. En effet, pour cultiver du coton, il faut des quantités énormes d’eau douce. Pour produire 1 kg de coton, il faut consommer entre 5 000 et 22 000 litres d’eau. C’est énorme.   

En plus, les cultivateurs utilisent beaucoup de pesticides et autres produits chimiques qui finissent dans nos rivières. Cette pollution est estimée à 17 % au moins de la pollution de l’eau dans le monde.

DicoKids
Pesticide

Produit chimique destiné à détruire des animaux ou végétaux.

Fibre

Matière allongée sous forme de filaments.

Comment fabriquer des t-shirts avec des arbres et des algues ?

La société Vollebak, située aux Royaumes-Unis, produit ces t-shirts compostables à partir d’arbres et d’algues. Concrètement, la fibre des t-shirts est faite à base de pulpes de hêtres et d’eucalyptus, des arbres issus de plantations forestières durables certifiées. Ensuite, 99 % de l’eau et des solvants employés pour transformer la pulpe de ces arbres en fibres textiles sont recyclés et réutilisés.

Ces fibres sont ensuite employées pour fabriquer les tissus à la base des t-shirts.

Les algues, elles, sont employées pour colorer le tissu. Au lieu d’employer des pigments industriels, les fabricants ont choisi d’utiliser le vert naturel présent dans certaines algues appelées la spiruline.

DicoKids
Eau douce

Eau non salée.

Bac à compost

Bac dans lequel se produit la décomposition des déchets de jardin ou de la cuisine pour en faire du compost.

Volleback_T-shirt_curiokids

En quoi est-ce écologique ?

L’indice de Higg, qui mesure l’impact environnemental dans la production de textile, est seulement de 10 pour ces t-shirts, alors que le coton atteint un indice de 60.

De plus, les algues poussent très vite dans des réacteurs, tout en transformant le gaz carbonique, un gaz à effet de serre, en oxygène. Leurs seuls besoins : de la lumière, du gaz carbonique et de l’eau. Facile !

Polluted water with algae. Green and yellow colors. Natural textured backgroundnn
Volleback_culture_curiokids

Quand vos t-shirts sont trop usés pour être portés, le réflexe est souvent de le jeter à la poubelle. Ici, en fin de vie, votre t-shirt peut être mis sur le tas de compost, ou enterré dans votre jardin. Les champignons et les vers de terre présents dans le sol se chargeront de « manger » votre t-shirt en moins de 12 semaines.

Vollebak_degradé2_curiokids
Vollebak_degradé1_curiokids
Vollebak_degradé_curiokids

Poudre de spiruline.

DicoKids
Solvant

 Liquide qui sert à dissoudre une substance. 

Recyclé

La partie utile des déchets qui peut être réemployée pour d’autres applications. 

Est-ce que ces t-shirts biodégradables à base de plantes peuvent être lavés ?

Oui, vous pouvez les lessiver sans problème. La seule manière de les décomposer c’est de les mettre dans votre compost, là où fourmillent bestioles et microchampignons, qui le traiteront comme un délicieux dessert.