Avez-vous le coup d’œil ? Expérimentez le sens de la vue à Houtopia, univers de sens

A Houtopia, vous ferez les yeux ronds !

Connais-tu le Disque Newton ?

Le disque de Newton est un disque composé de secteurs aux couleurs de l’arc-en-ciel. Celui-ci nous paraît blanc lorsqu’il tourne à toute vitesse. Cette expérience te permet de comprendre des principes importants de la vue : la persistance rétinienne ainsi que celui de la fusion des couleurs.

Mais où ont disparu les couleurs ?

Pour tenter de démontrer que la lumière blanche est une combinaison des lumières composant le spectre des couleurs, Isaac Newton a divisé un disque en secteurs aux couleurs proches de l’arc-en-ciel.

Comme le disque tourne rapidement, les cônes de notre rétine (sensibles respectivement aux rouges, aux verts et aux bleus) envoient très brièvement leurs signaux au cerveau. Le cerveau les superpose. Ce faisant, selon le principe de la persistance rétinienne, le disque nous apparaît de couleur grise. 

DicoKids
La lumière blanche

La lumière blanche correspond à l’addition de toutes les couleurs de l’arc en ciel. Si tu décomposes cette lumière avec un prisme, tu retrouves les couleurs de l’arc-en-ciel.  

L'expérience de la Lumière colorée

Une projection lumineuse des 3 couleurs primaires (rouge, bleu, vert) sur toi te permettra d’observer la décomposition de la lumière et de prendre conscience de ton corps par l’observation des jeux d’ombres qui se créent. Cette expérience te permet aussi de comparer les couleurs primaires lumineuses et les couleurs primaires matérielles.

L'addition ou la soustraction?

La synthèse additive se produit en superposant des lumières colorées. En superposant deux des couleurs primaires (rouge-vert-bleu), nous obtenons les couleurs complémentaires (jaune-cyan-magenta). En superposant les trois primaires, nous obtenons une lumière blanche. Les complémentaires sont plus claires, elles absorbent moins de lumière, d’où le nom de synthèse additive.

En peinture, ou dans l’imprimerie, on parlera de synthèse soustractive qui se réalise en mélangeant non plus des lumières, mais des pigments colorés. En mélangeant deux des couleurs primaires (cyan-jaune-magenta), nous obtenons les complémentaires (vert-rouge-bleu) et en mélangeant les trois primaires, une couleur presque noire. Les complémentaires sont plus sombres, elles absorbent plus de lumière d’où le terme de synthèse soustractive.

Illusion de distraction

Lors de cette expérience, tu regarderas une séquence vidéo où l’objectif sera de suivre du regard une pierre, avec la question sous-jacente « où est la pierre ? ». À la fin de la séquence, une autre question te sera posée… As-tu vu quelque chose d’autre ? Tu seras surpris de constater que notre vue est limitée et tu prendras conscience de ta vision périphérique.

L’avez-vous vu ?   

Il peut nous arriver de ne pas remarquer un phénomène visuel pourtant parfaitement présent. cette incapacité à détecter les phénomènes se produit généralement quand le stimulus est inattendu, ou parce que trop d’éléments attirent déjà notre attention, ou encore quand nous exécutons une action routinière.

Cette cécité ou cet aveuglement lié à notre distraction, est utilisée de façon amusante dans les tours de magie pour nous surprendre. Cette absence de visibilité peut aussi avoir de grave conséquences. Par exemple, si tu roules à vélo en lisant tes messages, ou si tu marches en passant une communication téléphonique, tu es moins attentif à ce qui t’entoure, et les risques d’accidents augmentent.

Envie d'en savoir plus ?

Houtopia, Univers de sens

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !