Quand le confinement est mis à profit pour développer les plus grandes théories de la physique.

Isaac Newton, un nom connu au-delà même du monde de la physique. Cet illustre scientifique à l’origine de la théorie de la gravitation universelle, cette célèbre théorie qui explique pourquoi les objets tombent sur le sol ou pourquoi les astres s’attirent. Voyez-vous maintenant de qui je parle ?

Isaac Newton, un étudiant confiné durant l'épidémie de peste

Figurez-vous qu’Isaac Newton a aussi subi le confinement quand il était étudiant. Nous sommes en 1665, il avait 22 ans et étudiait à l’Université de Cambridge. À cette époque, une épidémie de peste frappait Londres, une épidémie qui décima un quart de la population londonienne. Si les scientifiques de l’époque ne connaissaient pas encore la bactérie à l’origine de la peste, les autorités appliquèrent les mêmes règles de sécurité qu’aujourd’hui en imposant le confinement et les règles de distanciation sociale.

DicoKids
Epidémie

La propagation soudaine et rapide d’une maladie

La peste

Une maladie infectieuse grave causée par une bactérie très présente chez les rongeurs. 

L’université de Cambridge renvoya donc tous ses étudiants chez eux pour qu’ils poursuivent leurs études à la maison. Newton rentra chez lui dans la propriété familiale localisée à 100 km de l’Université, le Manoir de Woolsthorpe. 

Il fait des expériences scientifiques dans sa chambre

Notre ami ne reste pas les bras croisés en attendant que les choses se calment. Au contraire, il se met à travailler dans sa chambre sur des problèmes mathématiques qu’il publiera plus tard. De même, il se procure des prismes, des blocs de verre taillés et de formes variées utilisés pour décomposer la lumière.

Il fait lui-même un petit trou dans le volet de sa chambre afin que seul un fin faisceau de lumière puisse passer. Il étudie ainsi le comportement de la lumière confiné dans sa chambre. C’est de là qu’il tire ses premières théories de l’optique.

Il sort du confinement deux ans plus tard. En 1667, il reprend ses études à l’Université de Cambridge et partage son travail avec ses professeurs.

Des étudiants indiens confinés font comme Newton

350 ans plus tard, l’institut indien des technologies de Gandhinagar a lancé le « Projet Isaac ». Ce projet vise à encourager les étudiants à tirer le meilleur d’eux-mêmes durant le confinement lié au coronavirus et à réaliser des choses merveilleuses. Par exemple, développer leur compétence en peinture, musique, codage ou autres expressions créatives. D’autres activités visent à développer leur esprit d’entrepreneuriat ou de rédiger des critiques de films, de l’actualité. À la clé : une sélection des meilleurs projets qui seront célébrés et récompensés au terme du confinement.

Et si toi aussi tu profitais de cette période de confinement pour développer ton talent dans l’univers qui t’intéresse ?