Comment les croisades ont-elles permis de faire progresser les sciences en Europe?

L'évolution des sciences au temps des croisades

Religion et sciences sont deux mots qui te semblent totalement  incompatibles? Et pourtant, les guerres de religion au Moyen Âge ont contribué au développement des sciences en Europe. Lors des croisades, les chevaliers chrétiens de l’Europe, partis en Asie pour convertir les musulmans et conquérir de nombreux territoires, ont en réalité fait de nombreuses découvertes qu’ils ont importé chez nous.

Qu’est-ce que les croisades ?

Les croisades sont des expéditions militaires qui ont débuté au début du 11e siècle dans le but de lutter contre la propagation de l’Islam. À l’époque et pendant des siècles, les musulmans entreprennent de nombreuses guerres dans le but de conquérir des territoires européens comme la Sicile ou l’Espagne. Les croisés, qui sont des soldats chrétiens, avaient pour mission de récupérer les territoires perdus, de conquérir les zones païennes et de reprendre le contrôle de la Terre Sainte. Autrement dit, de Jérusalem, là où est né et a vécu Jésus.  

Des soldats émerveillés par la culture orientale

Arrivés en Orient, c’est-à-dire en Turquie, au Liban, et dans les autres territoires environnants, les soldats découvrent un monde bien plus luxueux et raffiné. De retour chez nous, ils décident d’importer des éléments de la vie quotidienne en Europe. Si bien que les femmes se mettent à porter de jolies robes de soies, des tapis d’Orient recouvrent les sols, des tentures de velours habillent les fenêtres et on cultive de nouveaux légumes comme les asperges, les échalotes et les artichauts.

Des chiffres romains, on passe aux chiffres arabes

Il semblerait que c’est aussi durant cette période que les Européens adoptent les chiffres arabes, autrement dit, les chiffres que nous employons aujourd’hui. Avant ça, ils employaient les chiffres romains.

L’apparition de l’art gothique grâce aux musulmans

Les travaux de recherche réalisés par les historiens nous montrent que l’Orient était bien plus avancé que l’Europe en matière d’architecture. Au 11e siècle, les bâtisseurs européens éprouvent d’énormes difficultés à construire une église rectangulaire. Tandis que dans les territoires islamiques, le carré parfait est la forme employée dans la construction des maisons de siècle en siècle.

C’est après la première croisade que le développement du style gothique apparaît en Europe, avec l’utilisation d’arcs en ogive. Cette nouvelle architecture qui permet d’apporter plus de lumière à l’intérieur des églises est les résultats de la maîtrise des artisans islamiques. L’utilisation des arcs en ogive permet de réduire la taille des colonnes dans les églises, et de créer des bâtiments plus hauts.

Ces travailleurs expliquent aux croisés comment ils procèdent pour leur construction. Si bien qu’une génération plus tard (20 après), ce style se répand en Europe. De même, c’est au contact des Turcs que les croisés découvrent l’architecture défensive. Un style qui sera adopté aussi en Europe pour renforcer la sécurité des villes.

On commence à délivrer des diplômes

Il semblerait que si nous avons des universités en Europe, c’est grâce aux croisades. Les universités, ou du moins l’enseignement supérieur existaient déjà en Orient. Au retour de la première croisade, de nombreuses universités se développent partout chez nous. La plus ancienne université d’Europe est celle de Bologne, fondée en 1088.

C’est aussi à partir là qu’on commence à délivrer des diplômes. Cette tradition n’existait pas auparavant, même pendant l’Empire romain et grec. Tan

Envie d'en savoir plus ?

Château de Bouillon

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !