L’ouïe, un sens inouï à découvrir avec Houtopia, univers de sens

En quête de sens avec l'ouïe !

Connais-tu l'effet McGurk?

L’effet McGurk est un phénomène illusoire de l’ouïe qui apparait quand il y a une incohérence entre ce que tu vois et ce que tu entends. Par exemple, tu feras une expérience où tu auras le sentiment que la personne prononce le son FA dans la vidéo alors qu’elle te dit toujours Ba. Ici, c’est la vue qui prend le pas sur l’ouïe. Ce conflit entre les deux sens crée une illusion auditive.

Voir ou entendre ? That’s the question.

L’effet Mc Gurk est une illusion auditive. Il se produit lorsque l’audition et la vision fournissent des signaux contradictoires. Si une personne dit « ba », mais que l’on remplace l’image vidéo de sa bouche par une autre image où il dit « fa », la nouvelle image impose à notre cerveau le son « fa » même si en réalité, c’est toujours le son « ba » qui est prononcé. Cette expérience montre à quel point notre cerveau se sert non seulement de ce qu’il entend, mais également de ce qu’il voit pour construire une perception auditive.

L’effet Mc Gurk est irrésistible : on ne peut pas s’empêcher d’y être sensible même en étant conscient qu’il s’agit d’une illusion.

L'expérience de la Stéréophonie

A Houtopia, tu seras immergé dans une ambiance sonore. Sous un casque de coiffeur muni d’écouteurs stéréophoniques, tu entendras un coiffeur qui te coupe les cheveux. C’est une illusion auditive.

Gauche ou droite?

La stéréophonie est une méthode de reproduction sonore visant à reconstituer la répartition dans l’espace des sources sonores enregistrées à l’aide de deux canaux diffusés par au moins deux transducteurs (haut-parleurs ou écouteurs).

Dans des conditions idéales de reproduction d’une musique jouée par un orchestre, tu entendras les instruments (ou d’autres sons) à gauche et à droite, comme si tu étais assis face à eux.

Mais si notre champ auditif couvre 360 degrés dans les trois dimensions, la stéréophonie ne nous propose qu’une ouverture de 60 degrés sur un plan horizontal. Elle ne peut donc pas proposer une restitution fidèle de la scène sonore, mais seulement une interprétation de celle-ci. 

Table de Chladni

La table de Chladni est une plaque de métal sur laquelle est disposé du sable. À l’aide d’un archet, tu fais vibrer la table. Lorsqu’elle celle-ci résonne (vibre), les grains de sable s’organisent en formes géométriques. Plus la fréquence est élevée, plus la forme géométrique est complexe. Tu peux donc créer une image avec du son.

Les sons peuvent-ils se manifester par des formes ?   

A priori, compte tenu de leur immatérialité, cela ne paraît guère possible. Pourtant, lorsqu’une plaque sur laquelle on a déposé du sable est soumise à une vibration, les grains de sable s’arrangent en figures géométriques. Ces figures sont segmentées en cellules symétriques d’autant plus fines et complexes que la fréquence vibratoire est élevée. Par ce procédé, le son est transcrit en formes.

La voix humaine produit ainsi de merveilleuses figures et il est possible de visualiser une musique à travers les formes qu’elle produit.

Envie d'en savoir plus ?

Houtopia, Univers de sens

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !