La gravure, une technique scientifique totalement artistique – Avec le Musée Félicien Rops

Le Musée Félicien Rops, vous connaissez ? Non ?

Alors, ruez-vous là-bas et découvrez le talent du plus célèbre graveur belge. Son talent de dessinateur combiné à un brin de connaissance en chimie lui a permis de développer une collection de gravures sublimes et célèbres partout dans le monde.

Creuser des sillons pour imprimer des dessins !

La gravure, en soi, c’est simple. Tu prends un support solide, et avec une pointe, tu graves ton dessin sur ton support. Ensuite, tu inondes ta plaque gravée avec de l’encre, tu poses ta feuille blanche dessus et ton dessin s’imprime sous la pression de tes mains. 

Les artistes gravent des supports métalliques. Autrement dit des supports suffisamment durs pour créer des dessins précis, et suffisamment mous, pour faciliter le creusement avec une pointe. En général, les graveurs travaillent sur le cuivre. Pour créer les entailles, ils utilisent un outil pointu comme les pointes sèches, des burins, des grattoirs.

Des acides pour remplacer les pointes :

Une autre manière de créer les sillons c’est d’utiliser des produits chimiques comme les acides. Certains sont si puissants qu’ils « mordent » le métal comme le cuivre. Ainsi, l’acide nitrique, appelé « eau-forte » était souvent employé. Aujourd’hui, les artistes utilisent aussi le perchlorate de fer, bien moins nocif.

La gravure au vernis mou :

Les graveurs recouvrent la plaque de cuivre avec un vernis. À l’aide d’une pointe, ils dessinent sur le vernis bien sec.

En réalité, la pointe arrache le vernis là où elle passe. Si bien que ta plaque de cuivre n’est plus protégée à ces endroits-là ! Du coup, quand ils plongent la plaque de cuivre dans un bain d’acide, ce dernier « mord » les endroits où le métal n’est pas protégé par le vernis. Le métal se creuse là où le dessin a été réalisé, comme sur la vidéo.

Ensuite, tu ajoutes de l’encre avec un chiffon, appelé poupée. Cette encre se logera dans les creux. Après avoir éliminé l’excès d’encre avec un chiffon appelé Tarlatane, tu places ta feuille de papier humidifiée sur ton support et tu appuies très fort avec une presse. Le dessin qui apparaîtra correspondra aux endroits où l’encre s’est logée.

Les gravures de Félicien Rops

Félicien Rops, un graveur belge né à Namur en 1833, va développer son talent artistique dans ce domaine. Il produira un nombre incroyable de gravures que tu peux observer maintenant au Musée Rops, mais aussi dans les musées d’art du monde entier.

Félicien va dessiner des femmes, des animaux, des paysans, des caricatures… tout ce qui éveille son intérêt dans le monde qui l’entoure.

Envie d'en savoir plus ?

Musée Félicien ROPS

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !