Le tigre à dents de sabre, plutôt un lion qu’un tigre !

Nous connaissons tous le tigre à dents de sabre, ce puissant prédateur préhistorique qui côtoyait mammouths laineux et paresseux. Ce mammifère carnivore, caractérisé par ces deux longues dents acérées comme des lames, est appelé, à tort, un tigre. Mais ce félin n’a pas grand-chose en commun avec le tigre selon les chercheurs et aurait un mode de vie plus proche des lions.

Le tigre à dents de sabre, qui est-il ?

Le nom scientifique du tigre à dents de sabre est le smilodon. Smilodon signifie couteau à deux tranchants. C’est un félin un peu plus gros que le lion, pouvant peser jusqu’à 340 kg. Le plus gros spécimen jamais découvert pouvait atteindre un poids de 400 kg. Comme les félins d’aujourd’hui, il chassait les mammifères.

Ses longues dents sont de puissantes armes. Longues en moyenne de 14 cm, elles pouvaient atteindre jusqu’à 18 cm, la taille d’une main adulte. Le smilodon fatalis, l’espèce la plus répandue, vivait principalement en Amérique. Sa queue est plus courte que celle du lion, mais ses muscles plus puissants.

De longues dents pour mieux vous croquer mon enfant ?

En observant ses lames immenses, on s’attend à ce que ces longues dents soient ses armes de chasse principales. Cependant, il n’est pas si facile de chasser lorsque les dents sont plus longues que sa mâchoire. Comme saisir ses proies ? Heureusement pour lui, le tigre à dents de sabre peut ouvrir sa gueule jusqu’à un angle de 120 °C. Suffisamment grande pour attraper des proies de toutes tailles.

Néanmoins, les études des chercheurs ont montré que ces dents étaient aussi très fragiles. En réalité, il se servait surtout de ses dents et de son poids pour renverser ses proies et les blesser mortellement. Mais, en aucune manière, elles ne pouvaient saisir et maintenir une proie sans risquer de se casser. D’ailleurs, ses dents sont fréquemment retrouvées intactes sur les fossiles.

Par ailleurs, leur mâchoire n’est pas si puissante. Leur crâne ne pouvait supporter de grosses pressions. La stratégie était donc de renverser leurs proies, de les mordre mortellement à la gorge ou à l’abdomen et d’utiliser leurs « sabres » pour qu’ils se vident de leur sang. C’est ensuite quand l’animal est mort de ses blessures que la troupe passe à table.

Le tigre à dents de sabre ressemblerait plus au lion

Le smilodon fatalis, l’espèce la plus connue, ressemble un peu au tigre sur certains traits et à des habitudes de chasse similaires. Cependant, comme les lions, il était un animal social, vivant en groupe. En étudiant les ossements fossilisés des smilodons fatalis, il semblerait même que les membres d’un même groupe se protégeaient les uns les autres.

Car sur certains ossements, on retrouve des blessures guéries sur des félins qui ont eu la chance de vieillir. Aucun animal ne peut guérir ou survivre à de graves blessures s’il n’est pas nourri et protégé par les siens.

Contrairement au lion, sa queue est plus courte. Mais son corps est plus musclé. Cependant, il n’y a pas assez d’éléments pour les comparer. Par exemple, nous ne savons encore rien de la couleur de sa fourrure.

Les félins à dents de sabre aujourd’hui ?

Le smilodon a disparu il y a environ 10 000 ans. En raison de facteurs climatiques bien sûr, mais aussi à cause des hommes qui les chassaient. D’autres espèces de chats à dents de sabres ont vécu en Europe et en Afrique, mais elles se sont toutes éteintes.

Aujourd’hui, il ne reste aucun félin à dents de sabre. Cependant, il y a un autre mammifère possédant de longues défenses, c’est le morse. Bien que très différentes, c’est la seule espèce vivante qui possède des canines se rapprochant des dents de sabre.

Envie d'en savoir plus ?

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !