Mary Anning (21 mai 1799 – 9 mars 1847) est une paléontologue autodidacte britannique. Ayant commencé par récolter des fossiles pour les revendre aux amateurs, elle est aujourd’hui reconnue comme une figure incontournable dans l’histoire de la paléontologie des vertébrés.

Mary Anning

La vie de Mary Anning

Mary Anning est née dans un petit village au sud de l’Angleterre en 1799. Elle est connue pour avoir trouvé, à l’âge de 12 ans, les fossiles de dinosaures. Aujourd’hui tous les enfants connaissent les dinosaures, mais à l’époque de Mary, très peu de personnes connaissaient ces animaux préhistoriques.

Ce qui est incroyable c’est que Mary n’est pas une scientifique. Elle chassait les fossiles pour les revendre ensuite à des collectionneurs ou des scientifiques.  Avec l’argent gagné elle pouvait faire vivre sa famille qui était très pauvre. Les scientifiques se déplaçaient du monde entier pour observer sa collection.

Les découvertes de Mary Anning

Parmi ses découvertes les plus importantes, il y a le squelette complet d’un ichtyosaure qu’elle trouve à l’âge de 12 ans. En 1821, elle fera une découverte majeure, elle découvrira le squelette d’un plésiosaure, le Plesiosaurus dolichodeirus, encore considéré de nos jours comme le spécimen type de cette espèce.

Ichtyosaure

En 1828, elle découvre un important fossile de ptérodactyle, un Pterodactylus macronyx, le premier trouvé hors d’Allemagne. Elle revend le fossile à William Buckland qui lui donnera le nom de dimorphodon.

Pterodactylus macronyx

Ces découvertes sont aussi importantes pour les scientifiques de l’époque car elles prouvent que les espèces peuvent s’éteindre. Ce que personne ne pouvait admettre car selon leur croyance, c’était Dieu qui avait créé tous les êtres vivants lors de la Création.

Mary Anning

21 mai 1799

9 mars 1847