Les sapins naturels de Noël, pourquoi certains sentent-ils et d’autres pas ?

Le sapin est la star de la maison à Noël. Il décore, il illumine, il est chaleureux, il accueille les cadeaux à son pied, et il sent bon !

Cette odeur particulière est synonyme de fête et elle crée des souvenirs. Mais si vous êtes attentifs, vous observerez chez votre pépiniériste que certains sapins sont inodores. Et nous allons comprendre pourquoi.

Qu’est-ce qui est la base des odeurs du sapin ?

Le sapin nous rappelle le temps des fêtes grâce à son odeur. Son odeur est créée par trois substances principalement.

Il s’agit de l’α-pinène, du β-pinène et de l’acétate de bornyle.

Des molécules aux noms compliqués qui s’échappent des épines du sapin pour pénétrer nos narines.

ILLU2_sapin_curiokids

L’α-pinène et le β-pinène

L’α-pinène et le β-pinène sont des molécules identiques. L’une est l’image de l’autre dans un miroir.

Les chimistes appellent cela des énantiomères.

Ces molécules font partie de la famille des terpènes. Une famille de molécules très odorantes que nous retrouvons dans différentes essences d’arbres.

L’α-pinène apporte un parfum proche de la térébenthine, une huile essentielle obtenue au départ des arbres résineux. Le β-pinène, lui, apporte une note fraîche et boisée. Ces molécules s’échappent facilement des aiguilles du sapin pour remplir l’air. En chimie, on dit que ce sont des « substances volatiles ».

Mais attention, ces deux molécules sont hautement inflammables. C’est pourquoi les sapins prennent feu aussi facilement.

ILLU3_sapin_curiokids

L’acétate de bornyle

L’acétate de bornyle est parfois appelé « cœur de pin », car elle dégage une odeur riche, un peu camphrée. C’est une molécule que l’on retrouve facilement dans les sapins et les pins.

ILLU2_sapin_curiokids

Qu’est-ce qui fait qu’un sapin sente, ou pas ?

Avoir un sapin naturel ne vous garantit pas d’avoir un doux parfum dans la maison. Le parfum dépend de deux facteurs, essentiellement.

1. Le taux d’hydratation du sapin

Un sapin fraîchement coupé sentira d’autant plus fort qu’un sapin coupé il y a plusieurs semaines. Hé oui, le sapin fraîchement coupé est plus hydraté, et donc sa sève circule mieux, emportant avec elle les molécules odorantes. La diffusion dans l’air se fera d’autant plus facilement dans une maison où la température est aux alentours de 20°C que dehors, ou les températures frisent avec le zéro.

2. L’essence de sapin choisie

Certaines essences conservent leurs parfums longtemps après avoir été coupées, alors que pour d’autres, le parfum s’estompe rapidement.

C’est pour cela que l’épicéa sent plus fort que le Nordmann. Mais le Nordmann, lui, ne perd pas ses aiguilles.

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !