Vivre sur Mars, un projet de ouf ! A découvrir avec l’Eurospace Center.

Elon Musk, le célèbre fondateur de SpaceX, travaille d’arrache-pied pour créer d’ici 20 – 30 ans la première métropole martienne. Mais est-ce qu’on conçoit une ville sur Mars aussi facilement que sur Terre ?

Pas vraiment ! La planète rouge est totalement inhospitalière. Pour garantir notre survie, il nous faut traiter une foule de problèmes majeurs. L’Eurospace Center vous permet de découvrir comment on conçoit la vie sur Mars !

Mars, la planète inhospitalière

Pour commencer, il nous faut une atmosphère pour respirer. Sur Terre, l’atmosphère comporte 21 % d’oxygène et 78 % d’azote, la composition idéale pour nous respirer. Mais sur Mars, celle-ci se compose majoritairement de gaz carbonique, si bien que nous mourrions tous d’une intoxication.

Ensuite, la faible pression atmosphérique fera bouillir notre sang même aux basses températures martiennes. Il nous faudra aussi affronter le froid, car les températures peuvent descendre jusqu’à -90 °C, comme en Antarctique. Enfin, si sur Terre nous sommes protégés des rayons cosmiques grâce à notre atmosphère et au champ magnétique terrestre, il faudra s’en protéger sur Mars et durant le trajet pour ne pas mourir d’un cancer ou d’un empoisonnement aux irradiations. En résumé, tu n’es pas près de planter ta tente sur la planète rouge.

Qu’est-ce qu’on mange sur Mars ?

Une fois ces détails réglés, il faudra penser à nous nourrir. Produire notre propre alimentation sur Mars implique d’avoir des sols cultivables, de l’eau pour arroser les cultures, et nous abreuver, une atmosphère et une protection aux rayons du soleil. Ce n’est pas demain que tu dégusteras ton premier hamburger martien.

Heureusement, les ingénieurs et les scientifiques sont très créatifs pour régler ces différents problèmes. La NASA envisage des maisons « champignon ». Le projet Mars Direct, de la Mars Society, envisage, lui, des habitations souterraines ou des bâtiments composés de briques de Terre martienne pour nous protéger des rayons cosmiques. Quant à l’eau, il faudra l’extraire des poches de glaces emprisonnées dans le sol martien.

Des bonds de géant pour l’Homme, ce n’est pas peu dire !

Oui, aller sur Mars est un exploit technologique et scientifique incroyable. L’humanité franchira un nouveau record spatial quand le premier humain foulera la terre rouge de Mars.  

Mais marcher sur Mars, ce n’est pas marcher sur Terre. Tout d’abord, la gravité sur Mars est 3 fois plus petite qu’ici. Si tu pèses 50 kg sur Terre, cela signifie que tu pèseras 19 kg là-bas.

Mais ce n’est pas tout, cette faible gravité implique que tu rebondiras 2,6 fois plus haut que sur Terre. Tu t’imagines ?

Envie d'en savoir plus ?

Eurospace Center

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !