D’où viennent les bulles du champagne ?

Les bulles présentes dans le champagne sont composées de gaz carbonique. Le même gaz que nous libérons lorsque nous expirons. Ce même gaz qui se forme lors de la combustion du bois ou du charbon. Les chimistes parlent de CO2.

D’où vient le gaz carbonique du champagne ?

Le champagne résulte d’un procédé de double fermentation, c’est un dire d’un processus chimique qui va transformer le sucre, dans notre cas, en molécules d’alcool et de gaz.

Le gaz produit est donc le gaz carbonique. C’est lui qui fait pétiller le champagne.

Durant la première phase de fermentation, on obtient un vin de champagne non pétillant. On dit qu’il est plat.

Le saviez-vous ?

Savez-vous que dans une bouteille de champagne il y a l’équivalent de 5 litres de gaz carboniques dissous ? Alors qu’une bouteille, elle, a une capacité de 0,75 litre.

Dans la deuxième étape, on rajoute du sucre et de la levure avant de fermer la bouteille avec un bouchon en liège. Les bactéries qui composent la levure vont transformer le sucre en alcool et en gaz carbonique. Les scientifiques ont calculé qu’environ 10 g de CO2 sont produits par litre de champagne.  

fermentation champagne2_curiokids
champagne_mise en bouteille_curiokids
ILLU1_champagne_curiokids

Est-ce que les bulles de champagne développent son goût ?

Les bulles de gaz carbonique permettent d’extraire plus facilement les arômes du champagne. Ces petites molécules qui lui donnent son goût si plaisant auprès des grands.

Une petite expérience amusante à faire est de mettre son nez au-dessus de son verre quand le champagne est juste versé dans la coupe. Les petites bulles de gaz carbonique vous piqueront le nez, mais pas seulement. Elles emportent aussi avec elles les arômes qui viendront vous titiller les narines. En partant du fond du verre, les microbulles exploseront à la surface en libérant plus d’une centaine d’arômes.

En particulier, les chercheurs ont identifié une molécule au nom charmant de gamma décalactone, la molécule qui donne le goût fruité, proche de la pêche. Et seul le champagne en contient, car cette molécule provient de la technique de fermentation propre au champagne.

Gamma-Decalactone_curiokids

Gamma decalactone

On y trouve en plus l’acide palmitique qui donne un goût plus riche et gras au champagne.

Palmitic_acid_structure_curiokids

acide palmitique

Boire du champagne régulièrement favoriserait l’intelligence chez les adultes.

ILLU1_champagne_curiokids

Une coupe par jour serait bénéfique pour traiter, en particulier, la démence. Une maladie mentale qui conduit à des comportements fous. C’est le résultat d’une recherche menée par les Britanniques et qui démontre que la présence de molécules appelées polyphénols serait bénéfique pour notre santé mentale. Mais une seule coupe par jour !

Le saviez-vous ?

Saviez-vous que la pression dans une bouteille de champagne est 4 fois plus importante que dans les pneus d’une voiture ? C’est pour ça que le bouchon vole si haut !

Ecoutez-nous sur votre radio préférée !